Rencontre des acteurs du Cantal impliqués au Burkina Faso -2010

Publié le 9 Novembre 2010

Rencontre des acteurs du Cantal impliqués au Burkina Faso

Vendredi 8 octobre 2010  -

locaux du Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs (RERS) du Pays de Murat - Murat

 

» Introduction

Cette rencontre a été organisée à l’initiative d’acteurs du Cantal impliqués dans des actions au Burkina Faso avec l’appui du CERAPCOOP qui a animé les échanges.

 

» Ordre du jour

 Présentation de CERAPCOOP

 Présentation des participants et de leur structure,

 Points sur leurs projets en cours,

 Définition de pistes de travail communes (domaines d’action, difficultés rencontrées, en vue d’organiser une rencontre des acteurs impliqués au Burkina Faso à l’échelle régionale,

 Choix d’une date pour l’organisation d’une rencontre régionale. 

  

» Ont été conviés à cette rencontre :

 Le RERS du Pays de Murat,

 L’AFDI Auvergne,

 Le Comité Cantalien pour la Solidarité Internationale,

 L’association OSE (Ouverture Solidarité Echanges),

 L’association RIVAGES,

 L’association Un enfant, un arbre pour le Burkina-Faso,

 L’association Song-Taaba France Cantal Burkina,

 Le lycée de Mauriac,

 Le maire de Murat,

 Le conseiller Général du Canton de Murat.

 

» Ont participé à cette rencontre :

 Elisabeth MAÏER – Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs du Pays de Murat- RERS,

 Jacques LEMAITRE - Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs du Pays de Murat – RERS,

 Anne-Sophie BOBEY - Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs du Pays de Murat – RERS,

 Jean-Claude FESTAS – Comité Cantalien pour la Solidarité Internationale – CCSI,

 Emmanuel TIEBA – Association RIVAGES,

 Paul ANTONY – Association RIVAGES et AFDI,

 Carine COHENDY – Lycée professionnel de Murat,

 Cécile DIARRA – CERAPCOOP,

 Marie AIMARD – CERAPCOOP.

 

» Les attentes des participants vis-à-vis du groupe de travail :

 Meilleure connaissance des acteurs du département impliqués et de leurs projets,

 Amélioration de la coordination entre les acteurs et recherche de complémentarités entre les projets,

 Prise de contacts,

 Echanges d’expériences,

 Mutualisation des moyens,

 Mise en place, dans le Cantal, de référents départementaux par thématique.

 

» Les attentes des participants vis-à-vis de CERAPCOOP :

 Favoriser les contacts, créer du lien entre les associations et faciliter la coordination entre les acteurs,

 Etre un relais,

 Mutualiser les besoins,

 Animer des séances de travail thématiques,

 Apporter un appui technique à la mise en oeuvre de projets,

 Apporter un appui dans la recherche de financements.

 

» Présentation des structures et de leurs projets

Il est proposé un tour de table. Chacun présente la structure qu’il représente ainsi que les projets en cours.

      Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs - RERS

 Projets en cours ou réalisés :

Echanges épistolaires avec une école de Bobo Dioulasso depuis 2009

Projet en cours d’échange de jeunes en collaboration avec le collège Georges Pompidou de Murat dans le cadre d’un partenariat institutionnalisé: accueil de jeunes burkinabé en février 2012 et départ de jeunes français au Burkina Faso par la suite. 12 jeunes du collège et 3 du RERS sont actuellement concernés. Dans ce cadre il est également prévu de travailler sur un carnet de voyage.

Appui à des initiatives locales : depuis 5 ans, des membres du RERS appuient individuellement (financièrement et techniquement) un groupement de femmes du village de Toudouwoogo à 15 kilomètres de Ouaga : appui à la coopérative de fabrication de beurre de karité et de savons à base de karité, appui au microcrédit, appui au maraîchage, travail sur la problématique de la cuisson solaire, BRF (Bois Raméaux Fragmentés, qui est une pratique agricole en développement dont vous pouvez trouver des informations complémentaires sur le site du RERS en cliquant sur le lien suivant : http://cdd15.free.fr/spip/spip.php?article119

Certaines de ces initiatives sont mise en place en collaboration avec l’association RIVAGES

Budget : 3000 €/an

Pour le projet d’échange Burkina/France puis France/Burkina, le budget s’élève à 25000€

Partenaires :

Association Lagmé Yengo, association la solidarité pour un meilleur développement (ASMD), association BRF

 Lycée professionnel de Murat (Lycée du Bois) 

  L’idée de projet est née au sein des cours d’accompagnement. Au départ le projet s’orientait vers la création par les élèves du lycée d’outils pédagogiques à usage d’un jeune public. Le projet a évolué vers un projet de création de mobilier en bois pour des écoles primaires ou maternelles 

 Possibilité de mise en place d’un projet de correspondance scolaire

Ces initiatives sont mises en place en partenariat avec l’association RIVAGES

 

     Association RIVAGES –

 

RIVAGES est une association de solidarité internationale qui soutient la mise en place et l’animation d’espaces consacrés au livre et accompagne les projets qui favorisent l'amélioration des conditions de vie des populations.

Rivages apporte son soutien aux écoles primaires de Boussoum, Kouy, Dalo (commune de Tougan) et au centre de lecture publique et d’animation culturelle (CELPAC) de Dédougou.

Dans le département du Cantal, Rivages mène et participe à toute activité pouvant sensibiliser la prise de conscience de la problématique du développement durable : participation à la semaine de la solidarité internationale, semaine du développement durable, interventions scolaires etc.

 

Projets en cours ou réalisés:

Mise en place de bibliothèques dans les écoles

Equipement en livres dans des bibliothèques qui existent déjà

Achat au Burkina d’ouvrages burkinabé choisis en concertation avec les partenaires locaux (en fonction des projets).

Correspondance scolaire croisée (Nord/Sud et entre établissements scolaires burkinabé)

Equipement de collèges en panneaux solaires et travail de sensibilisation aux énergies renouvelables.

Budget : 1500 €/an (autofinancement) pour la réalisation des actions sur place

Partenaires :

 ADESKO (association de la commune de Tougan), CELPAC

 

     AFDI

Partenariat avec la fédération des éleveurs du Burkina Faso, appui à l’organisation de filière et à la formation professionnelle.

 

     Comité Cantalien pour la Solidarité internationale – CCSI

 

Projets en cours ou réalisés:

Le comité cantalien travaille depuis 20 ans dans la région de Bobo Dioulasso, département de Satiri (16 villages – 45 000 habitants). Au cours de ces 20 dernières années les projets ont sans cesse évolué : échanges scolaires, diverses interventions autour de l’eau, la santé, l’environnement, l’éducation etc. Cependant, le fondement de l'intervention porte sur « Eau et Santé », plus précisément la réhabilitation des puits traditionnels (650 depuis 12 ans), la construction de latrines (90 depuis 3 ans), l'éducation à l'hygiène et la prévention des maladies liées à l’eau. S’ajoutent à cela plusieurs interventions auprès des femmes, les fournitures scolaires, l'éducation à l'environnement. Chaque année l’association récolte 3000 € pour l’achat au Burkina de fournitures scolaires pour les 16 villages.

Actuellement l’association essaie de développer l’aspect culturel et a pris contact avec des troupes de théâtre, de danse, de musique. Un centre de jeunes a été créé dans les domaines culturels et sportifs.

Budget : 10 000 €/an

Partenaires : Préfecture et mairie de Satiri

Les actions sont actuellement menées en partenariat avec l’association « Un enfant, un arbre pour le Burkina Faso ». Un projet de fusion entre les deux associations est à l’étude.

 

  » Pistes de travail en commun

Journal de retour d’expériences des acteurs impliqués au Burkina Faso

Désignation de référents départementaux

Elaboration d’un guide coopération Burkina Faso

Organisation d’une réunion d’échanges annuelle dans le Cantal en ciblant une thématique

  Il est décidé de travailler sur l’organisation d’une réunion d’échange annuelle dans le Cantal. Cette réunion se déroulera à l’automne prochain. La forme et le thème de cette rencontre seront définis en concertation avec le groupe de travail présent. C’est le CCSI qui est désigné comme structure relais entre CERAPCOOP et ledit groupe de travail. Chaque année, il sera désigné une nouvelle structure relais (responsabilité tournante).

Cette rencontre sera ouverte aux autres acteurs de la région intéressés, en vue d’élargir les échanges et réflexions

 

» Thématiques de travail

 Cuisines Solaires

 BRF

 Sensibilisation au Don

 Bibliothèque

 Economie solidaire (achat artisanat)

 Développement d’échanges culturels

 Expériences innovantes dans le domaine de l’eau et de la santé

Rédigé par Rivages Giou

Publié dans #RESEAU BURKINA CANTAL

Repost 0
Commenter cet article